Les 5 choses à savoir avant d'aller au Salon de l'Auto | Seraphin.be

Salon de l'Auto 2019 : découvrez les 5 petits 'trucs' de Seraphin


    Tanguy Bocquet
    Co-fondateur & Directeur développement
    17/06/2020
    AutoAssuranceVoiture

    Du 18 janvier au 29 janvier 2019, le plateau du Heysel accueillera le Brussels Motor Show, plus couramment appelé le Salon de l'Auto.

    C'est le rendez-vous obligé de tous les amoureux des belles voitures, mais aussi des motos et des utilitaires légers. Seraphin, le premier courtier digital en Belgique, partage avec vous ses 5 secrets pour faire de votre visite au Salon de l'Auto une vraie réussite.

    1. C'est la grande foule : un demi-million de personnes !

    Depuis quelques années, l'affluence ne désemplit pas. Le Salon de l'Auto a accueilli 542.566 personnes lors de l'édition 2018, une hausse par rapport à l'année 2017, où 437.112 visiteurs étaient venus admirer les véhicules exposés. Des chiffres impressionnants pour ce qui est considéré comme un "petit" salon.

    Le Salon de l'Auto abrite près de 120 exposants, dont les principales marques de constructeurs automobiles.

    Evidemment, l'affluence a aussi des inconvénients. Il y a parfois une grosse foule lors des crénaux horaires les plus fréquentés. Les exposants sont alors d'autant plus sollicités : il est parfois difficile de se renseigner dans le calme auprès d'un stand. En janvier 2018, les portes du Salon devaient même fermer une heure plus tard tous les soirs.

    Heureusement pour vous, le Salon de l'Auto comprend aussi des aires de détente : une exposition de voitures de luxe, plusieurs buvettes et restaurants... et même des animations de cirque quatre fois par jour ! Enfin, il est possible de combiner votre visite avec la Schtroumpf Expérience avec une réduction de 2 €.

    2. Vous ne devrez pas vous décider tout de suite

    Le Salon de l'Auto est un événement d'exposition : les constructeurs y exposent leurs modèles les plus récents ou les plus populaires, mais ils ne les vendent pas directement lors du Salon. Pour acheter une voiture, vous devez vous rendre chez un concessionnaire.

    Le gros avantage du Salon de l'Auto est de pouvoir se renseigner sur toutes les marques au même endroit. Vous pouvez donc explorer, comparer, questionner... mais vous ne devez pas vous décider tout de suite.

    C'est le concessionnaire qui concluera le contrat de vente proprement dit. Pas de panique si vous avez repréré la voiture de vos rêves, il vous suffira de vous rendez chez un concessionnaire de la marque pour en devenir le légitime propriétaire.

    3. Vous trouverez tout ce que vous voulez

    Selon la Federation Belge de l'Automobile (FEBIAC), un tiers des visiteurs au Salon de l'Auto viennent dans l'idée d'acheter une nouvelle voiture. Les marques de constructeurs sont évidemment bien au fait des intentions des visiteurs et redoublent d'ingéniosité pour attirer les futurs acheteurs.

    Chaque marque propose donc des conditions avantageuses à l'achat d'une nouvelle voiture : ce sont les Conditions Salon. Ces "conditions salons" varient selon les marques de voitures... mais aussi selon leur modèle ! Là où un constructeur proposera un prix plus bas à l'achat d'une nouvelle voiture, un autre proposera plutôt une ristourne de 10 % ou 20 % sur le prix total. Certaines marques proposenront des emprunts à taux zéro. D'autres encore offriront des conditions plus avantageuses pour les accessoires, les options ou l'assurance. Il y a donc autant d'offres que de véhicules en vente !

    Vous avez donc toutes les chances de trouver une voiture moins chère que durant l'année. Et comme tous les exposants sont là, vous ne pouvez pas manquer la voiture qui correspond à tous vos critères. Petites citadines, SUVs, monospaces, Jeeps : au Salon de l'Auto, il y en a pour tous les goûts.

    4. Mieux vaut comparer à tête reposée

    Foule des grands jours, exposants assaillis de questions, chaleur, bruit,... Recueillir les informations sur les véhicules en vente s'apparente parfois à un parcours du combatant.

    Heureusement, aucun contrat de vente ne doit être signé sur place. C'est le rôle des concessionnaires de signer le contrat avec les clients intéressés.

    Ne vous décidez pas tout de suite, mais gardez deux ou trois offres en tête et prenez votre décision chez vous, au calme, en comparant attentivement les conditions. Profitez-en pour éliminer aux offres dont vous n'avez pas du tout besoin : promotions sur des accessoires, assurance de la marque, etc.
    Ne vous laissez pas embobiner par une toute petite ristourne avec l'assurance du constructeur en cadeau : cela vous sera inutile si vous avez déjà votre assurance auto. Certaines promotions ne vous seront donc que peu utiles.

    5. Les Conditions Salon resteront encore un peu

    Rassurez-vous, les Conditions Salons ne s'arrêtent pas brutalement à la fin du Salon de l'Auto. Etant donné que les acheteurs potentiels doivent encore aller visiter le concessionnaire avant de signer leur contrat de vente, il faut leur laisser le temps de faire leur petit tour de marché et de signer la vente en bonne et due forme.

    Pas de stress donc : vous pouvez prendre encore quelques jours avant de vous décider à acheter la voiture dont vous révez depuis le Salon de l'Auto.

    ... après cela, vous n'avez plus qu'à prendre votre assurance auto pour rouler en toute sécurité. Faites confiance à Seraphin, le premier courtier digital en Belgique.

    {{ (questionAnswered) ? titleAnswered : titleUnanswered}}

    En donnant votre avis sur cet article, vous nous aidez à améliorer nos services.

    Articles similaires