Taxation Epargne-Pension | Seraphin.be

Taxation Epargne Pension : tout comprendre

  • Simulation Epargne Pension en 1 minute
  • Tous les renseignements sur l'Epargne Pension

Faire une Simulation Epargne Pension
Hugues Bocquet
Expert chez Seraphin
29/10/2019
Assurance VieEpargne Pension

Au moment de souscrire votre épargne-pension, il est important de comprendre comment fonctionne la taxation de ce produit assurance vie.

Si l'épargne-pension vous permet d'épargner pour vos projets d'investissements immobiliers ou votre retraite, il est important de comprendre que cet argent sera immobilisé pendant plusieurs années, sans quoi vous ne pourrez bénéficier des avantages fiscaux associés.

Nous vous présentons ici toutes les subtilités de la taxation de l'épargne pension en Belgique. Vous pouvez dès mainteant faire une simulation pour votre épargne-pension afin de savoir combien vous pourrez épargner et connaître les avantages associés.

Taxation Epargne-Pension en Belgique : comment ça marche ?

L'épargne Pension vous permet d'épargner vous-même pour votre pension, afin de compléter avantageusement votre pension légale. De plus, vous pouvez récupérer une partie de votre investissement en déduisant l'épargne-pension de vos impôts. Cette épargne est plébiscitée par les Belges : près de deux tiers des travailleurs ont souscrit une épargne-pension.

Dans une épargne-pension, il n'y a pas de taxe sur la prime annuelle. Par contre, il y a une taxe libératoire à l'échéance de l'épargne pension. À vos 60 ans, l'État prélève une taxe de 8 % sur le montant que vous avez épargné. C'est en quelque sorte le "cadeau d'anniversaire" de l'administration fiscale.

Attention, ce tarif de 8 % n’est pas calculé sur le capital que vous avez réellement épargné, mais sur un capital fictif. Son montant dépend de la formule choisie pour votre épargne pension.

Après cette taxe libératoire à 60 ans, vous pouvez toujours continuer à épargner jusqu'à vos 65 ans. Vous ne devrez plus payer la taxe de 8 % par la suite.

À cette taxe de 8 %, il faut ajouter les taxes communales. Celles-ci varient selon votre lieu de domicile. En 2019, les taxes communales vont de 9 % à Messines (Flandre-Occidentale) à 0 % à Knokke-Heist.

Taxe Anticipative et Taxation à Terme : quelle différence ?

Un contrat d'épargne pension n'est pas une prison : vous pouvez choisir de reprendre votre capital. Que vous laissiez votre épargne courir jusqu'à terme ou que vous l'arrêtiez avant vos 60 ans va avoir des conséquences sur la taxation épargne pension.

Epargne-Pension Taxe Anticipative

Il est possible d'arrêter son épargne-pension avant le début de votre retraite, cela s'appelle le rachat. La somme épargnée vous est alors remise par l'assureur. Cette solution peut être envisagée pour ceux qui ont besoin rapidement d'une importante somme d'argent.

Il est possible de racheter l'entièreté du contrat d'épargne, ou bien une partie seulement :

  • Si vous rachetez l'intégralité de votre épargne-pension : vous n'y avez plus droit pour votre retraite.
  • Si vous rachetez une partie de l'épargne-pension : celle-ci se poursuit, mais avec des montants réduits.

Attention : le rachat est une opération coûteuse au niveau administratif. De plus, au niveau fiscal, l'État prélève une taxe de 33 % si vous rachetez votre épargne pension avant 60 ans. Il faut encore y rajouter les taxes communales.

Epargne-Pension Taxe à Terme

Si vous attendez la date de votre 60e anniversaire, vous payerez beaucoup moins d'impôts.

Si vous choisissez de cotiser jusqu'à 60 ans, vous tombez donc dans la taxation à 8 % du capital fictif. La participation bénéficiaire, soit la plus-value de votre épargne obtenue grâce aux bénéfices de l'assureur, n'est pas comptée dans cette taxation.

Petite subtilité si vous avez commencé l'épargne pension après 55 ans : vous devez cotiser au moins 10 ans dans votre épargne-pension pour bénéficier de la taxation à terme. Avant ce délai de 10 ans, vous restez soumis à la taxation à 33 % si vous voulez racheter votre épargne.

L’astuce de Seraphin pour votre Taxation Epargne-Pension

Le gros avantage d'une épargne pension est sa possibilité de bénéficier d'une déduction d'impôts. Vous récupérez ainsi une partie de ce que vous avec placé en épargne. C'est pour cette raison que l'épargne pension est plébiscitée par les Belges : deux tiers des travailleurs actifs ont pris une épargne pension pour assurer leurs vieux jours.

1. Commencez votre épargne-pension le plus tôt possible

Notre conseil est de commencer à cotiser pour votre épargne pension dès le début de votre carrière professionnelle. Vous aurez alors cotisé durant une trentaine d'années et accumulé un capital intéressant. Dans la plupart des compagnies d'assurance, il est possible de prendre une épargne-pension pour seulement 30 € par mois.

Que se passe-t-il si vous tombez au chômage ou prenez une pause-carrière ? Pas de problème, il est possible de suspendre provisoirement votre épargne-pension. Cela s'appelle la réduction. Vous ne devez plus payer la prime mensuelle, mais l'épargne continue de courir.

2. L'année de vos 60 ans, faites votre versement après votre anniversaire

L'année de votre 60ème anniversaire, mieux vaut effectuer le versement après avoir atteint vos 60 ans. Pourquoi ? Car c'est le moment où vous devrez payer la taxation libératoire de 8 %.

Si vous payez la prime après votre anniversaire, celle-ci ne sera pas comptée dans le montant taxé à 8 %. Une différence qui peut avoir son importance, surtout si vous avez choisi de faire des versements élevés.

3. Laissez votre argent tranquille jusqu'à vos 65 ans

Si vous choisissez de retirer votre épargne en rachetant votre contrat d'épargne-pension, vous serez perdant au point de vue fiscal.

  • Taxation avant 60 ans : 33 % + les taxes communales
  • Taxation après 60 ans : 8 %

Notre conseil : laissez votre épargne-pension fructifier tranquillement jusqu'à votre pension. En Belgique, l'âge de la pension est désormais à 65 ans jusqu'en 2025 et sera porté à 67 ans pour ceux qui prendront leur pension après.

4. N'oubliez pas les centimes additionnels communaux

Lorsque vous calculez le rendement de votre épargne pension, il faut prendre en compte non seulement les 30 ou 25 % de déduction fiscale, mais y ajouter les centimes additionnels communaux, qui peuvent augmenter de quelques euros par an le montant épargné !

{{ (questionAnswered) ? titleAnswered : titleUnanswered}}

En donnant votre avis sur cet article, vous nous aidez à améliorer nos services.


92% de clients satisfaits
Courtier d'Assurance

Assurance très professionnelle, vraiment à conseiller.

Bertrand G.
Employé de banque

Articles similaires